Charte éthique

Les interventions se réalisent dans le respect de l’enfant et de l’individu en général, dans ses droits et sa dignité, sans discrimination sociale, culturelle, ethnique, de sexe ou d’appartenance religieuse.

Les interventions supposent une attitude de compréhension des effets d’une éducation bienveillante, et d’une communication sans violence.

L’intervenante s’abstiendra de toute forme de prosélytisme idéologique ou religieux et de toute attitude moralisatrice ou culpabilisante.

Les interventions s’inscrivent dans une démarche de complémentarité avec d’autres acteurs éducatifs : familles, partenaires sociaux et bien sûr, établissements d’accueil. Dans le cas où il s’agit d’une école, l’enseignant titulaire de la classe, ou celui qui en a la charge au moment de l’activité garde la responsabilité pédagogique permanente de l’organisation de la séance.

Les interventions sont évaluées dans une démarche qui vise, à partir d’objectifs préalablement définis, à connaître de la manière la plus objective possible les résultats obtenus pour permettre de les apprécier, d’en rendre compte et d’apporter, le cas échéant, les améliorations nécessaires.